Tableau 1:

Résumé des modalités de ventilation mécanique pour le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) et recommandations des lignes directrices de pratique clinique de l’American Thoracic Society (ATS), de l’European Society of Intensive Care Medicine (ESICM), de la Society of Critical Care Medicine (SCCM), de la Société de réanimation de langue française (SRLF) et de l’Intensive Care Society (ICS)

ParamètreGravité du SDRARaison d’êtreForce des recommandations
ATS/ESICM/SCCM2SRLF3ICS4
Faibles volumes courants (4–8 mL/kg de poids estimé)ToutesLa ventilation mécanique peut potentialiser l’atteinte pulmonaire aiguë, et la réduction des volumes courants pourrait prévenir l’atteinte induite par la ventilationRecommandation forte pour l’utilisation systématiqueAccord fort pour l’utilisation systématiqueRecommandation forte pour l’utilisation systématique
Pressions respiratoires moindres (pression plateau < 30 cm H2O)ToutesUne pression plateau accrue peut contribuer à l’atteinte pulmonaire induite par la ventilation, même en présence de volumes courants appropriésRecommandation forte pour l’utilisation systématiqueAccord fort pour l’utilisation systématiqueRecommandation forte pour l’utilisation systématique
PEP accrue et non réduiteModéré/graveUne PEP accrue peut optimiser le recrutement alvéolaire et réduire le shunt intrapulmonaire, atténuant ainsi l’atteinte pulmonaire induite par la ventilationRecommandation conditionnelle pour l’utilisation systématiqueAccord fort pour l’utilisation systématiqueRecommandation faible pour l’utilisation systématique
Décubitus ventralGraveLe décubitus ventral améliore le recrutement pulmonaire, principalement dans les régions dépendantes, ce qui accroît le volume expiratoire, améliore la concordance ventilation/perfusion et réduit l’atteinte pulmonaire induite par la ventilationRecommandation forte pour l’utilisation systématique (> 12 h par jour)Accord fort pour l’utilisation systématique (en présence de PaO2/FiO2 < 150 mm Hg; 16 heures consécutives)Recommandation forte pour l’utilisation systématique (> 12 h par jour)
Ventilation oscillatoire à haute fréquenceModéré/graveMéthode de ventilation qui fournit de très faibles volumes courants avec des pressions moyennes sur les voies respiratoires accrues, ce qui réduit le stress et la fatigue associés aux volumes courantsRecommandation forte — contre l’utilisation systématiqueAccord fort — contre l’utilisation systématiqueRecommandation forte — contre l’utilisation systématique
Manœuvres de recrutementToutesLes manœuvres de recrutement (augmentation transitoire de la pression exercée sur les voies aériennes) peuvent réduire l’atélectasie et accroître le volume pulmonaire de fin d’expiration en ouvrant les alvéoles collabéesRecommandation conditionnelle pour l’utilisation systématiqueAccord fort — contre l’utilisation systématiqueAbsence de recommandation en raison de données insuffisantes au moment de rédiger la ligne directrice
ECMO-VVGraveL’oxygénation extracorporelle et l’extraction du gaz carbonique peuvent remplacer la fonction pulmonaire dans les cas de SDRA, et permettre de régler le ventilateur aux valeurs minimales pour réduire l’incidence de l’atteinte pulmonaire induite par la ventilationAbsence de recommandation en raison des données insuffisantes au moment de rédiger la ligne directriceAccord fort — pour l’utilisation en cas de SDRA grave avec PaO2/FiO2< 80 ou d’hypoxémie réfractaireRecommandation faible chez certains patients
  • Remarque: ECMO-VV = oxygénation par membrane extracorporelle veino-veineuse, PEP = pression expiratoire positive.