Tableau 5:

Sommaire des orientations préliminaires sur la vaccination contre la COVID-19 provenant d’autres groupes consultatifs techniques nationaux sur l’immunisation

Groupe consultatif technique national sur l’immunisationSommaire des recommandations relatives aux groupes prioritaires
Joint Committee on Vaccination and Immunization, Royaume-Uni* (35)L’avis intérimaire mis à jour au sujet des groupes prioritaires en vue de la vaccination contre la COVID-19 repose sur une combinaison de stratification des risques cliniques et une approche basée sur l’âge, avec possibilité d’établissement des priorités provisoire des personnes à risque, comme suit:
  • Résidents âgés d’établissements de soins et personnes qui y travaillent

  • Âgés de 80 ans et plus, et travailleurs de la santé et des services sociaux

  • Âgés de 75 ans et plus

  • Âgés de 70 ans et plus

  • Âgés de 65 ans et plus

  • Adultes de moins de 65 ans à risque élevé de contracter la maladie

  • Adultes de moins de 65 ans à risque modéré de contracter la maladie

  • Âgés de 60 ans et plus

  • Âgés de 55 ans et plus

  • Âgés de 50 ans et plus

  • Le reste de la population (priorité à déterminer)

Le comité note que l’établissement des priorités pourrait changer substantiellement si les premiers vaccins disponibles ne convenaient pas ou n’étaient pas efficaces chez les adultes âgés.
Haute Autorité de Santé, France (36)L’avis préliminaire a identifié les principales populations prioritaires pour un vaccin en fonction du risque sanitaire et du risque professionnel, telles que travailleurs de première ligne, ou personnes présentant les caractéristiques socioéconomiques et démographiques suivantes:
Première priorité
  1. Populations à risque d’exposition professionnelle, avec une « priorité très élevée » concernant « les personnels de santé les plus exposés par leur métier/activité et les professionnels au contact de personnes les plus vulnérables »

  2. Personnes à risque du fait de leur âge ou de leur état de santé et en particulier les personnes de 65 ans et plus » (sous réserve d’un vaccin efficace chez les personnes âgées)

  3. Personnes vivant en situation de grande précarité

Seconde priorité
  1. Populations des départements et régions d’outremer en cas de pénurie de lits de réanimation (et n’appartenant pas aux groupes déjà priorisés)

  2. Personnes vivant dans des établissements fermés à risque accru de transmission (p. ex., prisons, établissements pour personne en situation de handicap, établissements psychiatriques)

  3. Personnes ayant un emploi stratégique (p. ex., policiers, pompiers, militaires actifs…)

  • Remarque : COVID-19 = maladie à coronavirus 2019, JCVI = Joint Committee on Vaccination and Immunization.

  • * Une version plus ancienne de l’avis intérimaire du JCVI sur des groupes à immuniser en priorité contre la COVID-19 (18 juin 2020) a été révisée par le National Advisory Committee on Immunization. Dans le rapport maintenant retiré, le JCVI conseillait de donner la priorité aux travailleurs de la santé et des services sociaux de première ligne et à ceux qui étaient exposés à un risque accru de développer une forme grave de la COVID-19 ou d’en mourir, stratifiés selon l’âge et les facteurs de risque.