Tableau 1:

Facteurs populationnels nuisant à l’évaluation de l’efficacité des vaccins en cas d’infection endémique et d’infection pandémique, et facteurs propres à la maladie à coronavirus 2019

Facteurs nuisant à la démonstration de l’efficacité des vaccinsInfection endémiqueInfection pandémiqueFacteurs propres à la COVID-19Stratégies
Transmission de référence dans la population (exposition) et caractère saisonnier de l’agent pathogèneConnusÉvolution rapide; caractère saisonnier inconnuÉloignement sanitaire et autres interventions de santé publiqueConception d’études flexibles permettant un nombre suffisant d’indicateurs (nombre d’infections ou d’hospitalisations); mise en évidence de facteurs de confusion potentiels attribuables aux mesures de prévention non vaccinales
Immunité préexistante de la population contre l’agent pathogène (susceptibilité)ConnueÉvolution rapideManque de données séroépidémiologiques; précision des tests sérologiques; méconnaissance de l’intensité et de la durée de la protection conférée par l’immunité naturelleRéalisation de tests sérologiques de référence chez les participants aux essais
Susceptibilité différentielle des sous-populations à l’infection ou à la maladieConnueÉmergenteDe nombreux facteurs de risque ont été mis en évidence, mais les personnes âgées courent le risque le plus élevé de développer une infection grave; les jeunes enfants présentent rarement des complications et pourraient être moins susceptibles d’être infectés; facilitation de l’infection par des anticorpsÉvaluation de l’efficacité des vaccins et mesure des indicateurs chez les personnes âgées et les autres groupes à risque accru; pour tous les essais, exercer une surveillance étroite et réaliser un suivi prolongé afin de déceler toute facilitation de l’infection par des anticorps
  • Remarque : COVID-19 = maladie à coronavirus 2019.