Tableau 2:

Modifications des protocoles d’hémorragie massive selon certaines conditions

Contexte hémorragiqueModifications suggérées
Tableau clinique
 Hémorragie post-partum
  • Maintien du fibrinogène > 2,0 g/L

 Traumatisme crânien
  • Maintien de la numération plaquettaire > 100 × 109/L

 Saignements gastro-intestinaux
  • Seuil restrictif pour les culots globulaires (< 70 g/L) et cible (70–90 g/L)

  • Éviter les transfusions de plasma en présence de cirrhose

 Durant l’anticoagulothérapie
  • Warfarine : concentré de complexe prothrombique et vitamine K par voie intraveineuse

  • Inhibiteurs du facteur Xa : concentré de complexe prothrombique et andexanet alfa (si disponible)

  • Inhibiteurs du facteur IIa : idaruzicumab (si disponible)

Ressources hospitalières limitées
 Hémorragie impossible à maîtriser
  • Transférer le plus rapidement et le plus sécuritairement possible

  • Administrer une dose simple (bolus de 2 g) d’acide tranexamique pour réduire le recours aux dispositifs de perfusion durant le transport

Analyses de laboratoire limitées
  • Transfuser selon un rapport de 2 culots globulaires par unité de plasma

  • Administrer du concentré de fibrinogène après 8 unités de culots globulaires (sauf en cas d’hémorragie post-partum où il faut l’administrer immédiatement)

 Décongélation du plasma non disponible
  • Transfuser des concentrés de complexe prothrombique et de fibrinogène en attente du transfert.

 Perfuseur et réchauffe-sang non disponibles
  • Réchauffer énergiquement la personne (p. ex., couverture Ready-HeatMD)

  • Utiliser des réchauffe-sang portables (p. ex., réchauffeur de perfusion Warrior)